Fermeture hâtive, délais de livraison rallongés, des contrats à l’eau, la vapeur s’est renversée : « Bye bye » la pénurie d’emploi et « Bonjour » la pénurie de main-d’œuvre.  Dans ce contexte de plein-emploi, les employeurs ne peuvent que voler la main-d’œuvre d’une autre entreprise. Malsain, vous dites? Épuisant, aussi. 

Avez-vous déjà entendu l’expression FOMO – ou Fear Of Missing Out -, aussi appelé anxiété de ratage selon l’Office de la Langue Française. Cette expression trendy cache une réalité propre à notre société, soit cette peur intrinsèque de manquer quelque chose alors qu’on est occupé ailleurs. 

Sur le marché du travail, les constantes perspectives d’un meilleur emploi, d’un défi plus énergisant, d’un salaire plus élevé, créent une véritable situation anxiogène. Cette surabondance joue dans la tête de votre main-d’œuvre. De manière concrète, votre employé pourrait être tenter de quitter votre organisation en voyant passer une simple annonce sur LinkedIn – sans même entreprendre de réelle démarche en ce sens ou même être réellement à la recherche d’un nouveau job. 

Le paradoxe du choix, c’est anxiogène pour tout le monde.

Qui n’a pas déjà dressé une grille de « pour ou contre » pour faire un choix éclairé et rationnel ou, alors, eu de la difficulté à faire un choix au restaurant quand la liste du menu est interminable. Plus la liste est longue, plus on s’éloigne d’une décision évidente – pourtant la pression diminue seulement lorsqu’on est convaincu de notre choix! 

Tous les jours, l’employé est bombardé d’opportunités d’emploi qui rivalisent de créativité et de salaires alléchants visant à créer un doute dans son esprit. Si vous comptez sur la loyauté de vos travailleurs seulement en leur offrant salaire compétitif, vous avez déjà perdu – ce n’est qu’une question de temps avant que ce collaborateur vous quitte.

Attention, on ne dit pas que le salaire juste n’a pas sa place, c’est même primordial! Après tout, « aujourd’hui, c’est 41% de la Génération Z qui désirent en premier lieu un boulot qui leur permettra de subvenir à leurs besoins (sans plus). […] En 2019, l’argent passait après la santé et le bien-être, le dépassement de soi. ». • Harvard Business Review, 2022

Attirer, mobiliser et fidéliser en situation de plein-emploi.

Ce que vous pouvez contrôler comme employeur, c’est une connexion suffisante avec votre collaborateur pour réduire les choix. Ensuite, vous devez le rassurer et réconforter sa prise de décision afin que son choix demeure évident, matin après matin. 

Autrement dit, offrir des conditions suffisamment intéressantes pour réduire la compétition de choix potentiel, mais miser sur des intangibles propres à votre organisation pour rendre votre entreprise comme le seul choix évident. 

Votre collaborateur vient travailler tous les matins pour votre organisation – félicitations, vous offrez quelque chose de suffisant pour qu’il vous choisisse tous les matins, mais il n’est pas acquis pour autant! Votre employé se questionnera chaque fois que sa confiance envers votre organisation sera vacillante et évaluera constamment ce qui lui a été promis à l’embauche versus la réalité à l’interne versus ce qu’il perçoit comme opportunité ailleurs. 

Rendre le choix évident.

Pssst…. astuce évidente : éviter de développer des stratégies précises seulement pour les nouveaux arrivés! Chaque action posée doit vous définir clairement comme employeur et ne doit pas se faire au détriment des anciens dans l’entreprise!

Osez entreprendre des démarches de fond qui vous permettront de nourrir cette coquille vide que représente un magnifique branding marque-employeur et seront plus viables financièrement que de bonifier constamment l’expérience-employé sans réelle stratégie. Une identité doit habiter votre société, des caractéristiques inimitables – malheureusement pour les entreprises peu audacieuses, elles demandent du temps et de la réflexion. 

Et si le plein-emploi était le moment de revisiter les éléments uniques qui forment votre identité corporative, d’identifier les attentes managériales dans la rétention des talents durement acquis et de créer une réelle connexion entre les collaborateurs et leur supérieur – afin de demeurer le seul choix évident pour votre main-d’œuvre, jour après jour?

Consultez nos outils, juste ici: